Bloc-notes :Ces chers profs qui nous embrouillent.

On le sait tous de la discussion jaillit la lumière, nos chers professeurs l’on compris raison pour laquelle,ils s’adonnent à un débat sur la légalité des ordonnances du chef de l’état nommant dans la magistrature et dans l’armée.

Ces profs qui sont tous estampillés docteur en droit, ils ont donc l’amabilité de s’appaisentire sur la question rendant la tâche ardue aux non initiés, qui ont difficile à s’incliner comme au temps préhistorique sur l’argument d’autorité *Aristote a dit*,car chaque professeur inocule au public sa science.

A la manière d’un procès comme celui de pièce contre pièce de l’autre là, l’accusation crie le chef de l’état a violé la constitution,la défense rétorque le chef de l’état a respecté scrupuleusement la constitution, tout cela sur fond d’articles contre articles.

Au final, cette discussion qui devait initialement éclairée l’opinion, assombrit plutôt la connaissance du congolais lambda sur fond de dissonance cognitive chèr à Léon Festinger.

Pourquoi cette inadéquation entre l’exercice du débat haut combien louable et le contenu qui en sort? Par ce que, ces chers professeurs ont choisis chacun de défendre leur chapelle plutôt que de parler science et de dire que le droit.

Et pourtant ce débat devrait faire évoluer significativement la science, mais au contraire cette doctrine qui est le droit se retrouve connoté selon que tel prof et de telle obédience politique. Le débat d’idées a laissé place au signifiant politique voir des stéréotypes du genre tel n’a pas le droit d’interpréter les ordonnances et ainsi de suite.

Chaque camps politique recrute désormais son ou ses professeurs,on pourrait même le catégoriser à la lumière de leur sortie médiatique,ils ont donc l’obligation ces chers professeurs de rendre scientifique,les prises de position de leur camps politique et cela en a embroullant le petit peuple qui ne demande qu’une seule chose venant de leur part *la vérité scientifique* basée sur le droit rien que le droit.

Par Mukendi kalonji David

2 commentaires sur “Bloc-notes :Ces chers profs qui nous embrouillent.

  1. Bravo!
    À travers vos écrits, vous mettez en lumière certaines zones d’ombres.
    Je salue votre travail de loin, capte pour un nouveau changement des affaires politiques. Ceux qui devraient être des élites pour éclairer nos chemins mais ceux-ci nous conduisent à la tombe.
    Courage .

    J'aime

  2. Bravo!
    À travers vos écrits, vous mettez en lumière certaines zones d’ombres,Ceux qui sont appelés élites;ce sont ceux-là aujourd’hui qui bloquent le pays par leurs pensées contradictoires au profit des intérêts personnels.

    Courage frère, continuez ainsi!

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s