Bloc-notes : Sama Lukonde, la surprise du chef !

La nomination du nouveau premier ministre de la République démocratique du Congo, en la personne de Sama Lukonde a pris tout le monde de court. La surprise est autant plus grande que le poste semblait être promis à un routinier de la politique.

En effet, au vu de la configuration de l’Union sacrée de la nation. La nouvelle plateforme majoritaire à l’assemblée nationale, le poste paraissait promis aux vieux briscards de la politique congolaise désignés par le vocable autorité morale.

Le président de la République lors de sa dernière visite à Brazzaville, confirmait dans une moindre mesure cette hypothèse. En affirmant devant la presse que: l’informateur Bahati Lukwebo pouvait être confirmé à ce poste. Le commun des mortels avait sonné les cloches de la fin arguant que la messe était dite.

Ce n’est pas faute des prétendants à ce poste connus sous le terme autorité morale, que le choix s’est porté sur l’heureux élu. Dieu sait combien était prêt à occuper ce fauteuil. Souvenez-vous, au tout début de l’Union sacrée. Il fut avec la présidence de l’Assemblée nationale, la pomme de discorde entre belligérants de l’Union sacrée qui juraient urbi et orbi à cette fonction qui devait leur revenir.

Mais cela était sans compter avec la vision qu’avait le président Tshisekedi, sur son nouveau collaborateur qui devrat être en rupture avec son prédécesseur Ilukamba, un fervent acolyte de son autorité morale. Dès lors la nomination d’un proche des autorités morales, ou l’un de leurs. Comme cela fut évoquée par plus d’un, ne correspondait pas au portrait robot d’un primaturable qui serait redevable au seul président de la République.

La nomination de Samba Lukonde à la primature, comporte des avantages non négligeable. Outre sa jeunesse, il n’est redevable qu’au seul président de la République,il n’est pas un présidentiable avéré, il n’est pas un leader politique d’envergure nationale pouvant faire de l’ombrage au président de la République, il est du cap pour le changement plateforme du garant de la nation. La Concorde devra régnée entre les deux. On croise les doigts et on espère que la surprise du chef vaudra son pesant d’or.

Par David MUKENDI kalonji le rationaliste

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s